En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal IRSTEA Conseil régional Nouvelle-Aquitaine

PSDR Aquitaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

La méthode scientifique PSDR

L’originalité des Programmes PSDR est d'être conçus et construits au cœur même des régions, en lien direct avec les préoccupations des acteurs.

L’analyse des processus de développement régional et territorial au fondement des recherches de PSDR

Méthode et ingénierie PSDR: une exigence scientifique qui repose sur la co-construction des projets et l’évaluation par un Comité scientifique indépendant

Opérationnels depuis les années 1990, les Programmes PSDR se distinguent des autres dispositifs par la définition d’une méthode de travail et d’une ingénierie qui garantissent la co-construction des projets, leur évaluation par une instance scientifique indépendante, le suivi de la progression du travail de recherche à chacune des étapes du projet, ainsi que la production de supports de valorisation.

1) La discussion des thématiques et des projets de recherche fait l’objet de forums régionaux. L’appel à proposition s’adresse à tous les chercheurs intéressés: Grands organismes(CNRS…), Universités, Grandes Écoles. La co-construction des projets, entre chercheurs et partenaires, s’effectue sous la houlette des cellules d’animations locales.
2) Les équipes sont invitées à répondre à l’appel d’offre national, qui comprend des déclinaisons régionales tenant compte des spécificités locales. Les propositions de recherche et les projets sont notés par un Conseil scientifique indépendant, composé d’experts internationaux des sciences sociales et biotechniques.
3) Les projets classés A et B sont examinés, dans chaque région, par le comité de pilotage, qui décide de leur éligibilité et des montants de financement alloués. Les C sont éliminés.
4) Les projets font l’objet d’un suivi régulier, au long des quatre années de travail, par une équipe de permanents. Le Conseil scientifique contrôle l’avancement de la recherche et sa qualité, et réalise l’évaluation finale. Des groupes transversaux favorisent les échanges entre Régions et disciplines, renforcent la cohérence du Programme et permettant la création d’une culture commune.
5) Des supports adaptés permettent de faciliter la diffusion des résultats et leur appréhension par les partenaires et les chercheurs. Les posters permettent d’embrasser les questions posées dans un projet, ainsi que les méthodes et les forces mobilisées pour y répondre. Les 4 pages présentent, sous une forme ramassée, les objectifs des recherches et les principaux résultats obtenus au cours des années de travail.

PSDR 4 : une démarche pluridisciplinaire de compréhension des dynamiques territoriales

Le Programme de recherche "Pour et Sur le Développement Régional" étudie le rôle joué par les activités économiques (en premier lieu l'agriculture et l’agro-alimentaire) et les espaces ruraux et périurbains dans les dynamiques territoriales. Porté par l’Inra et l’Irstea, il associe dans chacune des régions concernées les enseignants chercheurs Universitaires et des Grandes Ecoles aux chercheurs et ingénieurs des deux Instituts.

L’identification des grands enjeux de développement régionaux ou territoriaux

Les projets PSDR contribuent à une meilleure connaissance des processus de développement régional et territorial, ainsi qu’à l’analyse approfondie du rôle et de la place occupés par l’agriculture et les industries agroalimentaires dans les territoires ruraux et périurbains. Ils permettent de renforcer les connaissances scientifiques, au niveau des territoires, sur de grands enjeux de société associés aux changements globaux et environnementaux.

La production d’approches analytiques du développement régional combinant différentes disciplines scientifiques

Combinant sciences biotechniques et sciences sociales, les projets fournissent des grilles de compréhension et des résultats articulant les lectures disciplinaires. La diversité des approches sur une même thématique, dans différentes régions, permet une compréhension plus large des enjeux de développement sur les territoires.

Les animations scientifiques interrégionales

La volonté de favoriser l’interconnaissance, la construction d’une culture commune et la recherche de collaborations entre les équipes de recherche de différentes disciplines dans les régions conduit à prolonger et étendre l’expérience des groupes transversaux lancée dans PSDR 3 (Gouvernance et Développement des Territoires, Partenariats et modes de recherche dans PSDR, Formes du Développement Régional et Territorial). Lancés dès le démarrage du programme ils auront pour but d’animer des collectifs de chercheurs et de partenaires mobilisés dans les projets autour de thèmes structurants jugés d’intérêt majeur.

Les grandes thématiques de PSDR 4

A chaque nouvelle génération de programmes PSDR, les thématiques prioritaires évoluent pour correspondre aux enjeux prioritaires du développement régional et territorial en lien avec les attentes de la société. Dans PSDR 4 seront privilégiées les thématiques suivantes :

  • Usages des sols et pression foncière en zones rurales et périurbaines
  • Ecologisation de l’agriculture et changement global
  • Autonomie territoriale et développement agricole
  • Innovations au service des hommes, des filières et des territoires (Forêt, Agriculture et alimentation, Energie, Transport et carbone renouvelable)
  • Développement territorial, relations ville/campagne et stratégies d’attractivité des territoires
  • Renouvellement des enjeux et des modalités d’intervention publique pour le développement régional et territorial (Nouveaux modes d’intervention publique et développement territorial, Agriculture et politiques de développement des territoires)