En naviguant sur notre site vous acceptez l'installation et l'utilisation des cookies sur votre ordinateur. En savoir +

Menu Logo Principal IRSTEA Région Nouvelle-Aquitaine

PSDR Aquitaine

Zone de texte éditable et éditée et rééditée

Séminaire PSDR Aquitaine #1

23-24 novembre 2017 - Villenave d'Ornon

Séminaire PSDR Aquitaine
Les 23 et 24 septembre 2017 a eu lieu un séminaire de travail du Programme Pour et Sur le Développement Régional (PSDR) en Aquitaine.

Réunissant les chercheurs, les acteurs du développement et les financeurs, ce séminaire a permis de faire un point exhaustif sur l’avancement des projets et construire les perspectives de ce programme de recherche partenariale.

Les trois projets du Programme

Projet AQUAVIT

Le projet AquaVIT (« Quand les plantes Aquatiques inVasIves Transcendent les frontières des lacs Aquitains ») vise à accompagner l’évolution des modalités de gestion des grands lacs Aquitains, en tant qu’espaces qu’espace supports d’activités récréatives et touristiques confrontés à des enjeux environnementaux liés notamment aux colonisations par les plantes aquatiques invasives. Dans cette perspective, nous proposons une démarche résolument pluridisciplinaire, associant SHS (économie, géographie, sociologie) et sciences biotechniques (écologie, chimie), avec pour objectif de développer une analyse du fonctionnement et de la gestion des lacs, moins centrée sur les plantes aquatiques que sur le contexte et les enjeux (écologiques, économiques, sociaux) dans lesquels certains acteurs désignent ces plantes en tant qu’espèces invasives ; réciproquement, il s’agira aussi d’analyser les conséquences de ces catégorisations sur la définition des espaces d’intervention et des territoires. Notre positionnement scientifique consiste donc à articuler, non seulement le changement de regard avec le changement des pratiques mais encore les liens entre les regards et les modes de coordination d’acteurs tels qu’ils se construisent à différentes échelles. Plus particulièrement, ces liens seront examinés à travers les questions de l’écologisation ; de la qualification et de la délimitation spatiales ; de l’organisation socioéconomique. En outre, considérant que la matérialité et la spatialité comptent dans les actions humaines, nous nous démarquons des approches purement constructivistes et accordons une large place aux sciences biogéochimiques.

> + d'infos

Projet PERFECTO

L’objectif du projet PerfeCTo est d’évaluer la performance des circuits courts et de proximité en termes de capacité à pérenniser les exploitations et de structuration aussi bien des filières que des territoires. Aujourd’hui, les acteurs porteurs des actions en faveur des CCP s’interrogent, en effet, sur la performance des CCP en considérant qu’elle doit se poser non seulement en termes de performance pour les exploitations engagées dans ces démarches mais aussi en termes de portée structurante pour les filières et les territoires. La question scientifique portée par le projet est alors celle-ci : comment évaluer la performance des CCP en prenant en compte la pluralité des dimensions de cette performance et la diversité des échelles attendues de cette dernière. L’objectif opérationnel final est de créer un outil d’évaluation de la performance des CCP à destination des agriculteurs, des gestionnaires de filières et des organismes professionnels agricoles (OPA), des Collectivités Territoriales et territoires de projet (Pays, PNR).

> + d'infos

Projet TREFFOR

La finalité du projet est d’identifier les innovations (institutionnelles, technologiques et organisationnelles) associées à la transition énergétique pour la filière forêt-bois en Aquitaine et comment elles conduisent à redéfinir les contours de son ancrage territorial. L’objectif est (i) d’une part de travailler à une meilleure connaissance des spécificités régionales de la filière forêt-bois en Aquitaine et des enjeux de sa mutation en lien avec la transition énergétique, et (ii) d’autre part d’identifier les trajectoires de changement et les potentiels de développement futur de la filière régionale basés sur des processus de différenciation régionale. Sur la base des travaux récents, et notamment des deux exercices de prospective (Mora et al., 2012 ; Sergent et al., 2013) sur l’avenir du massif forestier des Landes de Gascogne, le projet TREFFOR analysera la mutation de la filière forêt-bois et de son ancrage territorial en Aquitaine sous trois angles : politico-économique ; techno-industriel ; technico-forestier.

> + d'infos